Les Effets Secondaires de la Chimiothérapie et de la Radiothérapie

photo effets secondaires chimiothérapie natsuca qiseng

Les Effets Secondaires de la Chimiothérapie et

de la Radiothérapie

 

 

 

Selon l’Institut National du Cancer, les soins de support répondent à des besoins qui peuvent survenir pendant la maladie  et qui concernent principalement la prise en compte de la fatigue, de la douleur, des problèmes nutritionnels, des troubles digestifs, respiratoires et génito-urinaires, des problèmes de peau, d’ongles et de muqueuses, des troubles moteurs, des handicaps et des problèmes odontologiques.

Nous allons voir ci-après, que de façon passagère, les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie ont des répercussions entre autres sur, la peau, les ongles et les muqueuses. La sécheresse cutanée, des éruptions, des sensations de brûlure sont également courantes. 

Quelques chiffres

photos soins de support

77 %

Pourcentage de personnes atteintes de cancer qui attendent des conseils sur les effets secondaires de la part de leur pharmacien.1

62 %

Pourcentage des équipes officinales qui demandent des documents de support spécifiques.1

C’est dans ce cadre que Natuca et Evaux ont décidé de partager leur expérience dans les soins de support en oncologie afin de vous proposer une large gamme de produits à base de Panax quinquefolius et d’Eau Thermale d’Evaux.

Source : Enquête UTIP 2016 – Accompagnement du patient cancéreux à l’officine.

Effets secondaires cutanés de la radiothérapie

photo effets secondaires radiothérapie

La radiothérapie peut générer des effets secondaires cutanés allant d’une simple rougeur à des brûlures sévères.

  • Ils peuvent apparaître immédiatement mais le plus souvent après 3 semaines de traitement. Leur survenue dépend de la zone irradiée, de la dose délivrée, du fractionnement utilisé, du rayonnement (notamment les faisceaux d’électrons), de son énergie (notamment cobalt) et de la susceptibilité individuelle des patients.
  • Même si elles ne sont pas toujours majeures, ces radiolésions cutanées inconfortables et douloureuses vont altérer la qualité de vie des patients. Elles peuvent aussi gêner l’irradiation voire, dans certains cas, nécessiter son interruption avec des conséquences potentielles sur le prognostique du patient.

Echelle de toxicité (Echelle CTCAE)

Grade 1 Dermo-épidermite sèche – Erythème léger
Grade 2 Dermo-épidermite sèche – Erythème intense

Dermo-épidermite exsudative – Petites zones de suintement

Grade 3 Dermo-épidermite exsudative – Suintement par plaques ou sur tout le champ
Grade 4 Dermo-épidermite exsudative – Ulcération – Nécrose

Effets secondaires de la chimiothérapie sur la peau, les ongles, la bouche et la zone intime 

photo fatigue liée au cancer

La chimiothérapie s’avère souvent toxique pour les cellules saines à renouvellement rapide, telles que les cellules de la peau, des cheveux ainsi que celles qui tapissent la bouche (palais, gencives, langue, joues internes, lèvres,…) ou la zone intime.

  • La survenue de ces effets secondaires et leur importance varient d’une cure de chimiothérapie à l’autre et d’une personne à l’autre. Ils peuvent disparaître rapidement à l’arrêt du traitement, mais également laisser des séquelles permanentes

Echelle de toxicité (Echelle CTCAE)

Grade 1 Eruption maculeuse ou papuleuse – Erythème sans symptôme associé.
Grade 2 Eruption maculeuse ou papuleuse – Erythème avec prurit ou autres symptôme associés – Desquamation ou autres lésions localisées couvrant moins de 50% de la surface corporelle.
Grade 3 Erythodermie sevère et généralisée.

Eruption maculeuse, papuleuse ou vésiculeuse.

Desquamation couvrant plus de 50 % de la surface corporelle.

Grade 4 Dermatite généralisée – Exfoliative – Ulcérative – Bulleuse

 

Le mot de la fin 

La prise en charge de ces effets secondaires, lorsqu’ils dépassent le grade 1, est généralement assurée par une équipe pluridisciplinaire dont les intervenants sont spécifiquement formés.

En revanche, les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie sont souvent méconnus par bon nombre de patients. Ils attendent des avis et des conseils de la part des professionnels de santé.

C’est dans ce but que NATSUCA et EVAUX se sont associés.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *